Désenvoûtements


Un art à ne pas mettre entre toutes les mains...

Avertissement : Les envoûtements réels sont rarissimes. Le plus souvent, les personnes envoûtées sont au mieux inquiètes à tort, ou au pire victimes de mauvais magnétisme (le fameux "mauvais œil") ou d'un lieu hanté, voir les deux. Quand je prends un rendez-vous en rapport avec les envoûtements, je vérifie toujours si l'envoûtement est réel. Dans le cas contraire, je préviens le demandeur, et l'on cherche un moyen efficace de venir à bout du problème : purification de la maison, protection contre le mauvais magnétisme ou prise de rendez vous avec un psychologue.
Dans les cas, heureusement rares, où je suis en présence d'un envoûtement, une méthode de défense est mise au point avec la victime. Pour ce faire, il faut d'abord déterminer s'il s'agit d'un envoûtement de lieu ou de personne.

L'envoûtement de lieu.

 Il porte sur une maison, un terrain, un puits... bref, un bien immobilier ou foncier, mais en aucun cas sur un animal ou une personne. Dans ce cas, un nettoyage simple est généralement suffisant (une à deux visites suffisent, plus une visite de contrôle six mois après).
L'envoûtement de personne est plus délicat. Il s'agit d'un être vivant, animal ou humain, victime directe de magie noire.
es animaux, malgré de nombreuses idées préconçues, sont sensibles, tant à la douleur qu'à la méchanceté. L'envoûtement peut les faire souffrir, les rendre malade, voire les tuer ! Je prends toujours le plus grand soin quand je m'occupe de l'un d'entre eux, qu'il s'agisse d'une vache ou d'un chat ! Un rituel simple suffit généralement (leur âme a un fonctionnement beaucoup plus simple que celle d'un humain) et il suffit ensuite de veiller régulièrement à ce qu'il ne leur arrive plus rien.
En effet, la plupart des envoûtements sur animaux sont provoqués par une boulette de nourriture préparée spécialement, et avalée, ou par un objet maudit qui leur est destiné et sur lequel ils doivent fatalement passer (enterré sous le porche d'une étable, par exemple). Une recherche précise du moyen employé est donc faite systématiquement.

L'envoûtement sur humain.

C'est de loin le cas le plus difficile à régler. Le rituel, peu compliqué mais très long, demande une grande force de concentration. La moindre erreur peut suffire pour que le mal s'échappe et revienne ensuite, au fil des mois.
On distingue deux grandes façons d'envoûter :

L'envoûtement par magie.

Que ce soit avec l'aide d'une poupée, de rognures d'ongles ou d'un poignard spécialement préparé, ce type d'envoûtement est fait directement par le mage noir. Le système défensif consiste à isoler la victime de son bourreau, pour ensuite la soulager et supprimer les effets pervers de l'envoûtement. Dans ces moments, il est très important pour la victime de prendre contact avec sa famille, ses amis, et de sortir, de voir des gens et de se changer les idées. Un bon moral, et le soutien affectueux de la famille sont souvent le meilleur des remèdes.
L'autre méthode pour envoûter consiste à envoyer un mauvais esprit (je préfère éviter le terme judéo-chrétien limité de "démon") qui va sucer lentement la vie de sa victime. Les effets produits sont généralement une faiblesse croissante, des insomnies, un affaiblissement des défenses immunitaires, qui peut conduire jusqu\\\'aux pires extrémités. La défense consiste alors à chasser l'esprit (c'est le désenvoûtement le plus connu, mais n'espérez pas voir un remake de "l'exorciste"ça c'était juste du cinéma à spectacle...), et ensuite à adresser la victime à un médecin généraliste qui l'aidera, par la médecine traditionnelle, à retrouver force et vitalité.

Je sais que ce discours peut surprendre, en effet nombre de mes confrères s\\\'opposent à la médecine allopathique et lui préfèrent l\\\'homéopathie ou les médecines dites douces. Si je suis moi même adepte de l\\\'homéopathie et des plantes, pour mon usage personnel, je suis fermement persuadé que seul un médecin, un professionnel de la santé, sait soigner la faiblesse physique quand le mal psychique est guéri.