La lune bleue et autres billevesées...

Ce mois de juillet nous avons eu deux pleines lunes dans le même mois. Ce phénomène est baptisé "lune bleue" par les astronomes, en référence à un pamphlet moqueur du XIXe siècle qui se moquait du clergé anglais : "et s'ils racontent que la lune est bleue, alors nous devons les croire !"

En anglais, la référence à la lune bleue est un peu notre "trente-six du mois", autrement dit cela désigne un truc totalement improbable.

Le vieux sorcier que je suis a été un peu atterré (voire franchement désespéré) de voir fleurir mille et une publications sur le thème de la lune bleue, indiquant que ça portait chance, que c'était joli, que c'était magique, etc.

Non, chers amis, la lune NE CHANGE PAS DE COULEUR ! Et surtout pas en bleu... Quand elle est rouge, jaune ou très blanche, c'est juste une question d'inclinaison des rayons solaires traversant notre atmosphère et se réverbérant sur elle.
Elle ne change jamais réellement de couleur (elle est toujours d'une nuance de gris poussiéreux), pas plus qu'elle ne change de forme (non ce n'est pas un croissant, c'est juste l'ombre de la Terre qui donne cette illusion!)

La lune bleue est une simple expression désignant un phénomène astronomique (la treizième pleine lune d'une année), et cela n'a absolument rien d'utile en magie !
A celles et ceux qui s'intéressent vraiment à l'Art Majeur, pitié ! Réfléchissez avant de partager des sottises !

Le seul cas où la lune bleue sert à quelque chose c'est... dans les schtroumphs ! Il n'y a que là que la cigogne apporte un bébé schtroumphs ! Sinon... ben... c'est du pipot.